25.7.15

Cours de surjetteuse


J'ai une machine à coudre depuis 10 ans, mais je me suis lancée dans les vêtements il y a 3 ans seulement. 

J'ai commencé sur une Brother, acheté par ma chère petite grand-mère. 


Elle était simple mais m'a permis d'apprendre toute seule et de progresser à mon rythme.

Et puis il y a un an, j'ai eu 30 ans et un merveilleux cadeau de la part de mes amis et de mon chéri: Ma machine à coudre, celle que j'aime d'amour: la Janome Magnolia.


Juste parfaite! Je ne lui trouve aucun défaut. Elle est automatique et d'une telle fiabilité qu'elle m'a permise de faire de beaux progrès! 

Je coud beaucoup, plusieurs heures par semaine et il est vrai que c'est chouette d'avoir une bonne machine!!

Le temps passant, l'idée a germé d'investir dans une surjeteuse. Toutes mes copines me vantaient les mérite d'une surjeteuse, que ça allait me changer la vie et tout et tout :-))

Et je suis faible... J'ai craqué il y a 2 mois pour la Brother 3034D. Pourquoi celle-ci?  Parce que beaucoup de copines couturières l'ont, qu'elle est plutôt connue sur la blogo et que tout le monde en avait l'air satisfait. J'avais hésité avec une Janome, comme ma machine, mais pour avoir celle recommandée il fallait un autre budget... N'étant pas convaincue à 100% que j'allais aimer la surjeteuse j'ai préféré acheter simple et monter en gamme si besoin. Et j'ai bien fait:-))



2 mois que je l'utilise et bof... Pas de coup de foudre... Alors oui les finitions sont belles mais c'est frustrant une surjeteuse. Passé l'excitation du surjet, tout est vite retombé. 

Comme à chaque fois que j'ai un problème dans ma vie, j'achète un livre pour m'aider à me faire une idée... J'ai donc acheté celui de Christelle BENEYTOUT.


J'y ai trouvé beaucoup d'info et d'aide. Mais contrairement à la machine à coudre, l'utilisation d'une surjeteuse n'est chez moi pas inné... Alors je me suis décidée pour un cours!!

Il a eu lieu ce matin chez PFAFF à Paris. Un cours collectif, avec 3 autre élèves. Un moment super sympa, très dense où j'ai pu poser toutes mes questions, apprendre à faire les réglages et tester une autre machine.

Initialement j'aurai aimé amener ma propre machine, c'est vrai. Sauf que très vite je me suis aperçue que ce n'était pas important, l'utilisation ne différant pas tant que ça d'une machine à l'autre.

J'avais de plus lu que Christelle avait eu ma machine, ça a donc carrément facilité les choses. Oui je le précise, j'ai pris mon cours avec Christelle BENEYTOUT, la reine sur le sujet et auteur du fameux livre. 

Nous avons commencé le cours en apprenant à surfiler à 3 fils (donc un seule aiguille) sur du coton.


Puis nous avons surfilé à 4 fils, 2 aiguilles et sur du jersey cette fois.



Puis nous avons terminé par la création d'une petite pochette avec lien coulissant en jersey.


J'ai toujours réussi à coudre du jersey avec ma machine à coudre mais je vois maintenant nettement la différence avec une surjeteuse!



Je sais dorénavant utiliser ma surjeteuse avec 3 et 4 fils, 1 et 2 aiguilles, enlever le couteau, surfiler, coudre du jersey, coudre avec le différentiel, faire un ourlet roulotté, modifier la largeur du point, adapter les tensions des fils... 

Il faut maintenant mettre en pratique!! Je vous montrerai tout cela dans les prochaines semaines!!

Sachant mieux l'utiliser je pense que nous allons mieux nous entendre elle est moi! Je suis en tout cas ravie de ce cours et du moment où il intervient et je remercie une nouvelle fois chaleureusement Christelle pour sa patience et sa disponibilité. 

1 commentaire:

lilas46 a dit…

Mon Alex,

J'ai regardé avec beaucoup d'attention tes impressions sur ta première leçon pour faire les surjets.
Le résultat est magnifique tu vas pouvoir encore progresser dans l'assemblage de tes futures créations.
Je trouve cela superbe et comme finitions c'est très beau.
C'est ainsi que je retrouve les surjets sur la robe que j'ai aujourd'hui.
Bientôt tu vas être dans la haute couture !
Super trésor tu es vraiment motivée et cela me fait un plaisir immense de suivre ton blog pour voir les superbes créations que tu réalises.
Vifs encouragements ma fille